Critique de livre : Le tribunal des âmes de Donato Carrisi

Ce livre est le premier (et, jusque là, le seul) livre que j'ai attendu pendant de très longs mois. En effet, Le Chuchoteur étant mon livre préféré, j'attendais avec impatience le deuxième livre de cet auteur. Je me disais que ça serait quitte ou double : soit il réitérait l'exploit de faire un livre à la hauteur du Chuchoteur et je serai ravi, soit ce livre ne serai pas à la hauteur du précédent et je serai déçu.

C'est malheureusement la deuxième option qui s'est appliquée...

9782253168751-T.jpg

Voici le résumé :

Rome. Sa dolce vita, son Capitole, ses foules de pèlerins, ses hordes de touristes. Sa pluie battante, ses sombres ruelles, ses labyrinthes souterrains et ses meurtriers insaisissables. Marcus est un homme sans passé. Il y a un an, il a été grièvement blessé et a perdu la mémoire. Aujourd'hui, il est le seul à pouvoir élucider la disparition d'une jeune étudiante kidnappée. Sa spécialité : analyser les scènes de crime. Sandra est enquêtrice photo pour la police scientifique. Elle aussi recueille les indices sur les lieux où la vie a dérapé. Il y a un an, son mari est tombé du haut d'un immeuble désaffecté. Elle n'a jamais tout à fait cru à un accident. Leurs routes se croisent pour les conduire chacun au carrefour où il faut choisir entre la vengeance et le pardon.

Bon, le résumé ne m'a pas forcément donné tout de suite envie mais la vidéo de promo qu'a fait l'auteur, en revanche, m'avait bien tapé dans l’œil !

Malgré le fait qu'il faille beaucoup s'occuper de mon bébé, j'ai réussi à lire ce livre (de 550 pages tout de même) en une petite semaine. Autant le dire tout de suite, j'avais hâte de le finir pour passer à autre chose. Ce livre m'a déçu pour plusieurs raisons :

  • Les histoires se mélangent trop et on perd parfois le fil. J'ai beau prendre des notes à chaque fin de chapitre (bien qu'ici, il n'y ait même pas de chapitres), j'avais parfois du mal à recoudre toute l'histoire. Tout se mêle, tout le monde rencontre tout le monde, c'est un peu trop pour moi. À la fin de ma lecture, je n'ai même pas réussi à remettre toute l'histoire en ordre dans ma tête, c'est assez frustrant.
  • Il n'y a aucun cliffhanger dans ce livre. Je trouve cela dommage. Dans Le Chuchoteur, à chaque fin de chapitre on avait une révélation qui nous empêchait de lâcher le livre. Là, rien, aucune chute, pas de révélation finale. Même la toute fin du livre fait un flop. Je n'ai pas été surpris du dénouement des dernières pages. Bref, j'ai lu ça mais c'est tout, sans forcément ressentir quelque chose.
  • J'ai trouvé que tout était beaucoup trop facile. Les personnages trouvent toujours le plus infime détail du premier coup, c'est vraiment beaucoup trop gros et pas du tout crédible. Pareil, dans certains moments, il y a des personnages qui apparaissent au beau milieu de nulle part, juste pour sauver notre héros sur le point de se faire tuer. C'est pas crédible là non plus.

Comme vous avez pu le constater, je suis vraiment très déçu de ce livre, je l'attendais depuis près d'un an, "tout ça pour ça". Alors bon, le livre se lit quand même plutôt bien, je ne me suis pas ennuyé durant la lecture (contrairement à mom précédent livre). Je pense que si cela avait été un auteur autre que Donato Carrisi, j'aurais été plus indulgent sur ma critique...

En conclusion, ne lisez pas ce livre si vous voulez une suite au Chuchoteur, prenez-le plutôt comme un livre d'un autre auteur, vous serez moins déçu que moi :)

Commentaires

1. Le vendredi 5 juillet 2013, 22:28 par Elodie

Bah moi je suis pas emballée par le Chuchoteur pour le moment (j'en suis à un peu moins de la moitié) donc je dirai que "des goûts et des couleurs..." :P

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet