Critique de livre : Les visages de Jesse Kellerman

Il y a quelques temps, j'ai entendu parlé de ce livre, Les visages, en bien. Un livre primé plusieurs fois (notamment élu meilleur thriller de l'année par le Guardian puis lauréat du grand prix des lectrices Elle en 2010), je me suis dit que je ne pouvais pas être déçu... Quel naïf j'ai été !

les_visages.png

Voici le résumé :

La plus grande œuvre d’art jamais créée dort dans les cartons d’un appartement miteux. Ethan Muller, un galeriste new-yorkais, décide aussitôt d’exposer ces étranges tableaux, qui mêlent à un décor torturé d’innocents portraits d’enfants. Le succès est immédiat, le monde crie au génie. Mais un policier à la retraite croit reconnaître certains visages : ceux d’enfants victimes de meurtres irrésolus…

Je ne vais pas réussir à maintenir le suspens longtemps, donc j'annonce la couleur tout de suite : si jamais vous avez envie d'acheter ce livre, jetez votre argent par terre, ça sera plus utile...

Comme je l'ai dit ci-dessus, le livre a été plusieurs fois récompensé. L'idée du synopsis étant bonne (il faut l'avouer), j'avais hâte de le lire. Lors des 50 premières pages, je me disais "bon, pour l'instant c'est ennuyeux mais ça doit juste être le temps que l'histoire se mette en route". Arrivé à la page 474, la dernière, j'attends toujours...

Déjà, partout on voit écrit "thriller". Sur la première de couverture, sur la tranche, au dos du livre, le "prix du meilleur thriller", etc. J'ai un peu de mal à comprendre, on n'a pas du tout affaire à un thriller. Une enquête policière tout au plus (bien qu'il ne soit jamais question de la police dans ce livre), mais pas un thriller, c'est n'importe quoi. Pour moi, un thriller, comme son nom l'indique, doit faire frissonner, angoisser, on est sensé être en haleine tout le long. Là, rien de tout ça. L'histoire se lit mais on reste stoïque devant. Il n'y a jamais de moment plus haut qu'un autre, jamais de suspens, jamais de chute, jamais de retournement de situation. Rien.

J'ai quand même tenu à finir ce livre afin d'être certain que ma première impression serait la bonne (et elle l'est).

Une autre chose que j'ai trouvé sans intérêt, c'est l'organisation des flashbacks. En gros, le livre est découpé en chapitres organisés de la sorte : quelques chapitres où l'histoire racontée est celle d'aujourd'hui, un chapitre flashback de 1931, quelques chapitres d'aujourd'hui, un flashback de 1962, l'histoire d'aujourd'hui, un flashback de 1953... Bref, on se perd un peu dans les dates et les personnages, je trouve ça inutile et cela n'apporte rien de plus au livre.

Ah oui et pour finir, normalement (enfin, en règle générale), un thriller se termine toujours par une chute, une explication de toute l'histoire. Tout ce qui semblait décousu jusqu'alors devient clair. Ici, rien de tout ça non plus, la fin du livre est à la hauteur du reste : plate, sans aucune surprise, nulle quoi.

Ceci dit, je n'ai jamais été aussi content de la fin d'un livre, pas pour son histoire, mais parce que je vais enfin pouvoir passer à autre chose, très bientôt...

Maintenant.

Commentaires

1. Le jeudi 7 février 2013, 22:16 par SADMAN

Peut-être parce que chaque livre se lit différemment.
Quand j'ai lu les bouquins de Bret Easton Ellis, j'ai lu "Moins que Zéro" en 3 jours. Le bouquin se passait à Los Angeles et je l'ai lu des soirs d'été.

J'ai lu le suivant rapidement puis je suis arrivé à "American Psycho". J'ai lu 200 pages et j'en avais marre. Ma lecture ne correspondait pas au livre, je lisais beaucoup alors que le livre était un enchainement d'anecdotes insignifiantes. Chaque partie durait 10, 15 25 pages pas plus...

Alors j'ai changé de méthode, au lieu de lire tranquillement le soir par pavé de 75 pages j'ai lu chaque matin dans le train. A la base vraiment parce que j'étais lassé et ça m'occupait vite fait durant le trajet. Et au bout d'une ou deux semaines j'ai commencé à être bien imprégné du personnages. Chaque jour tu sens que le type il est de plus en plus taré. C'est pas grand chose, jusqu'au moment ou un matin peinard tu lis en vitesse une scène de totale boucherie bien détaillée, y'a des gens tout autour de toi, et tu trouves ça hyper étrange et dérangeant ... le lendemain, tu lis un passage de 10 pages ou l'auteur te parle des CDs de Phil Collins (sans déconner, que ça il te détail les albums). Puis c'est un découpage à la hache, puis un repas au restaurant, le descriptif d'un film porno, etc.

C'est comme pleins de petites goutelettes qui finissent par t'imprégner, et là je trouve que ça devient une véritable réussite.Parce que les anecdotes sont relous ensemble, mais si tu les lis comme le personnage les vis, tu sens comment il est dingue.

Après j'ai lu Glamorama et instinctivement je me suis remis à lire le soir, je n'accrochais plus le matin.

2. Le mercredi 13 février 2013, 20:19 par Benjamin

Sympa cette expérience :)
Justement, depuis quelques mois je me tâte pour acheter American Psycho.
Je vais peut-être me lancer du coup !

3. Le mercredi 13 février 2013, 20:34 par SADMAN

Il faut le lire par petit bout. Il n'y a pas vraiment de début ni de fin, c'est une suite d'anecdotes et d'experience, parfois très plates et parfois très trash. En ce moment je suis reparti dans la science fiction avec le Cycle de Fondation.

4. Le mercredi 13 février 2013, 21:29 par Benjamin

Moi j'ai eu quelques livres à mon anniv : Le portrait de Dorian Gray, un livre de JC Grangé et Millenium T1.
J'ai hâte de lire tout ça mais depuis la naissance de mon fils (il y a une semaine tout pile), je n'ai plus le temps de lire une seule ligne :)
Et j'ai encore des tonnes de comics en retard à lire.

5. Le samedi 16 février 2013, 10:45 par SADMAN

Toi qui t'y connais, tu aurais des astuces pour débuter la lecture de comics ? Je commence à m'y intéresser :p

PS : Tu n'as toujours pas de mail pour te joindre :D

6. Le samedi 16 février 2013, 12:59 par Benjamin

Si voici mon mail : pach009 chez gmail (je l'enlèverai bientôt alors note-le) :)
Sinon oui si tu veux débuter je peux te guider comme il faut. Tu veux commencer avec un super héros particulier ?
J'avais fait un guide pour débuter Batman : http://blog.elob.fr/index.php?post/...

Contacte-moi par mail pour la suite, je te dirai tout ce que tu as besoin de savoir pour te lancer dans l'aventure ;)

7. Le jeudi 27 novembre 2014, 21:15 par elenalivre

que se passe t il a la fin svp ?

8. Le vendredi 28 novembre 2014, 08:03 par Benjamin

Je ne me souviens plus du tout de la fin de cette histoire :)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet