Critique de livre : Résilience, histoire d'un survivant de Steeve Hourdé

Il y a longtemps que je n'avais pas fait de critique de livre complète. J'ai choisi de faire celle-ci car ce livre est un peu différent des autres que j'ai l'habitude de lire : il s'agit d'un livre écrit par un français auto-édité et que j'ai adoré : Résilience : Histoire d'un survivant écrit par Steeve Hourdé.

resilience_histoire_d_un_survivant_steeve_hourde.jpg

Ces deux dernières années, j'ai un peu délaissé les thrillers au profit des livres de survivialisme (que ça soit post-apocalyptique, dans un lieu inconnu, etc.). Je pense avoir fait le tour des grands classiques du genre. Du coup, je recherche des histoires un peu moins connues. J'ai donc tout de suite accroché quand j'ai lu le résumé de celle-ci :

"Quels sont les trois objets que vous souhaiteriez emporter si vous vous retrouviez coincé sur une île déserte?" Voilà une question que Robin aurait bien voulu entendre au moment où il s'est ainsi retrouvé perdu, seul et démuni, dans un monde hostile et mystérieux. Saura-t-il survivre, pour gagner ne serait-ce qu'une journée de sursis? Plongez au cœur de RÉSILIENCE, un roman d'aventure et de survie haletant prenant place dans un monde énigmatique rempli de dangers.


Ce livre m'a vraiment beaucoup plu ! Pour faire simple, c'est le même style que Robinson Crusoé avec quelques variantes. Ici, l'accent est mis sur le danger réel et persistant du personnage, Robin. Tout au long du livre, on se sent aussi angoissé que lui, toujours à devoir fuir pour sa survie, il n'a pas le temps de se poser à un endroit qu'il doive déjà décamper pour ne pas se faire tuer. Les chapitres courts accentuent cette impression que tout va très vite. L'écriture est simple, l'auteur ne perd pas de temps dans des descriptions interminables et inutiles, c'est court, c'est clair, c'est génial !

Chose peu courante dans ce genre de lecture (et sans vous spoiler), un fâcheux événement intervient vers la fin du premier tiers du livre. Un événement qui m'a vraiment embêté. Il sert l'histoire mais j'ai vraiment été dégoûté de ce qui arrivait. C'est vraiment inattendu et bien joué de la part de l'auteur. Enfin, la fin de l'histoire laisse à supposer qu'il peut y avoir une suite, et ça c'est cool.


Une fois terminé ce livre que j'ai dévoré en quelques soirées, je me suis intéressé à l'auteur afin de voir ce qu'il avait écrit d'autre. J'ai été très surpris de me rendre compte qu'il s'agissait d'un jeune auteur français qui s'est auto-édité. En allant voir sur son blog, on peut y retrouver différentes choses très intéressantes : des suppléments au livre (un bestiaire notamment) mais aussi ses conseils pour écrire un livre, pour s'auto-éditer, etc. Moi qui rêve d'écrire un livre depuis plusieurs années, ces lectures m'ont été vraiment très utiles et donnent envie de s'y mettre pour de bon :)

En tout cas, je vous recommande très fortement ce livre (que vous pouvez acheter au format papier ou électronique), très facile à lire, pas très gros (250 pages) et très intéressant. Ça faisait longtemps que je n'avais pas autant été accro à un livre en cours de lecture, ça fait du bien. C'est agréable d'être pressé de coucher son fils le soir pour sauter sur la suite d'une histoire qui nous passionne :)

Ma note : 8,5/10

Commentaires

1. Le dimanche 1 novembre 2015, 17:18 par Steeve Hourdé

Merci beaucoup pour cette super critique ! J'espère que "Résilience" saura séduire d'autres lecteurs !

2. Le dimanche 1 novembre 2015, 18:08 par Benjamin

Oui, c'est obligé :)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet