L'histoire de mes collections, mes lubies

La semaine dernière, j'ai découvert cet article : Le Collectionneur : un Acheteur et Consommateur frustré, passionné, maniaque, insatisfait. Un titre peu flatteur en somme...

Mon avis sur ce texte

Cet article est toutefois assez intéressant à lire, on peut y voir des gros clichés, des généralités trop vite affirmées mais aussi une partie de vérité valable chez tous les collectionneurs.
La première phrase qui m'a interpellé fut celle-ci :

Selon Muensterberger, la collection, quête perpétuelle d’objets nouveaux provient « d’un souvenir sensoriel – qui n’est pas immédiatement identifié – de privation, de perte ou de vulnérabilité, et d’un désir consécutif de substitution, étroitement associé à la morosité et à des tendances dépressives ».

Je ne suis pas d'accord avec cette affirmation. Enfin, disons que, selon moi, elle ne s'applique pas à tout le monde. C'est d'ailleurs également l'opinion des personnes à qui j'ai demandé leur avis sur France Retrogaming.
Le fait de commencer une collection n'est pas forcément la conséquence d'une enfance malheureuse, remplie de privation, de frustration ou encore de tendances dépressives. Je pense plutôt que beaucoup de collectionneurs (ici, je parle des collectionneurs de jeux vidéo) font ça par nostalgie, pour se rappeler, au contraire, les bons souvenirs de leur enfance.
Certes, certaines personnes se vengent d'une enfance où ils ne pouvaient avoir qu'un nouveau jeu tous les ans, mais ce ne sont pas la majorité des collectionneurs.

Ce texte m'a fait un peu réfléchir sur moi. Comment en suis-je arrivé à collectionner les jeux de NES, et, dans une moindre mesure, à tout ce qui se rapporte à l'univers de Nintendo.

Mes lubies

Je pense qu'il faut remonter loin, très loin, quand j'étais petit.

J'ai toujours été très conservateur, depuis toujours, je garde tout (au grand dam de ma chérie). Quand j'étais petit, je conservais jusqu'au moindre bout de bois qui avait une forme avec laquelle on pouvait jouer (une épée, un arc, toutes ces choses-là). J'avais une cabane dans le vieux hangar de mes parents où je stockais tous ces trucs "qui pourraient servir un jour".

Plus tard, étant fan de la série animée Batman, je commençais à collectionner les figurines Batman (que j'échangeais avec mes voisins). C'est à la même époque que commençait à apparaître les collections des éditions Atlas. Je me souviens, j'adorais en particulier les fiches animaux (je suis sûr que vous connaissez) :

fiche_animaux_atlas.jpg

En fait, c'est pas compliqué, à chaque fois qu'une nouvelle collection Atlas sortait, j'avais envie de l'avoir. Alors bien sûr je n'avais rien, mais j'en rêvais. Même des trucs qui ne m’intéressaient vraiment pas, du moment que ça pouvait se collectionner, je le voulais. J'étais, en quelque sorte, un collectionneur de collection. Enfin plus précisément, un envieur de collection :)

Après ça, j'ai eu ma première console de jeux, la Nintendo NES vers 8 ans. Je jouais aux 5 ou 6 jeux que j'avais mais je ne voulais pas les collectionner, juste y jouer (et heureusement, quand on voit le prix de ces jeux à cette époque !). Puis, quelques années plus tard, j'ai eu la Super NES, avec également quelques jeux, juste pour jouer, sans volonté de collectionner.

Un fil des années, j'ai eu d'autres lubies :

  • Les cartes Magic l'assemblée, j'avais appris à jouer avec ma mère, puis j'ai appris à jouer à un copain, puis à un autre, puis à un autre... Au final, nous nous retrouvions tous les mercredis, samedis et dimanches à jouer, à acheter, à collectionner et à échanger ces cartes. Je me rappelle les heures passée au cyber café (à 10 francs de l'heure) à regarder et à baver devant Magicville !
  • Les cartes Pokemon, comme tous les jeunes de mon age, Pokemon était dans tous les esprits (et dans toutes les poches), que ce soit sous forme de jeux vidéo, de magasines, de cartes à jouer, etc.
    J'en ferai un article dédié car il y a tellement de choses à dire sur ça !
  • Les figurines de Wile E. Coyote. J'ai toujours aimé ce dessin animé (d'ailleurs je les ai tous), j'ai donc décidé d'avoir le plus de figurines possibles de Wile E. Coyote.
  • Les fourmis, que je ne collectionnais pas, mais après avoir lu la trilogie des Fourmis de Bernard Werber, je me suis pris de passion pour les insectes en général et pour les fourmis en particulier. J'y consacrais tout mon temps (au point de fabriquer une fourmilière et "d'élever" des fourmis). C'est d'ailleurs à cette époque que j'ai fait mon premier "site internet". Il en reste d'ailleurs quelques traces ici.
Bref, comme vous pouvez le voir, je collectionnais tout et n'importe quoi, tout ce que mes finances me permettaient d'acheter en fait. J'appelle ça des lubies car j'avais ça en tête sans arrêt pendant quelques mois, voire quelques années, mais cela finissait toujours par me lasser et j'abandonnais tout au bout d'un moment.

La collection des jeux vidéos

La collection des jeux vidéo m'est venue assez tard. C'est à l'occasion d'une brocante (mi 2007) que ça m'a pris. Je me promenais donc sur cette brocante quand j'ai vu un carton dans le recoin d'un stand, il contenait deux consoles Nintendo NES avec les manettes et tous les câbles, ainsi que 28 jeux (dont 3 en boite). Je demande le prix à tout hasard : "Oh, donnez-moi en 5 euros va"...

Sur le coup, je pensais acheter ce carton pour le revendre sur Internet. Donc en rentrant chez moi, j'ai essayé de faire fonctionner les jeux et les consoles que j'avais achetés. Elles ne fonctionnaient pas correctement, j'ai donc dû réparer et nettoyer avec minutie les jeux et les consoles. Une fois que tout fonctionnait à nouveau, je n'ai plus eu envie de les revendre, j'ai donc tout gardé :)

Quelques jours plus tard, j'ai décidé de racheter sur eBay les jeux que j'avais étant petit, histoire de se remémorer ces longues parties devant la "Nitendo" ! Dans mon premier lot acheté sur eBay, il y avait Nintendo World Cup complet (boîte et notice). C'est en relisant la notice d'origine que je me suis dit que c'était vraiment quelque chose d'avoir un jeu de NES âgé de 20 ans complet dans un état presque neuf. C'est ainsi que j'ai commencé ma collection de jeux Nintendo NES.

mini_logo_nitendo.jpg

Par la suite, je continuais à acheter les jeux de NES complets mais je me rendais compte que je n'aimais pas beaucoup les jeux auxquels je n'avais pas joué étant petit. J'achète donc des jeux juste pour les collectionner, pas pour y jouer.

Comme je voulais quand même jouer à des jeux vidéos, je me suis décidé à racheter une Super NES, console que j'avais aussi étant petit avec quelques jeux "en loose" (c'est à dire sans boite et sans notice), vraiment juste pour y jouer, en aucun cas pour les collectionner. Je me suis rendu compte que les jeux de Super NES étaient vraiment ce que je préférais. Même les jeux que je n'avais pas eu étant jeune, j'adorais les découvrir et y jouer de longues heures (et c'est toujours le cas).

Puis, j'ai décidé de m'acheter une Nintendo GameCube. J'ai toujours bavé sur cette console depuis sa sortie. J'ai donc décidé d'en acheter une, en lot avec 5 ou 6 autres jeux, toujours sur eBay (en octobre 2007, j'ai toujours le carton dans lequel la console a été envoyée, quand je dis que je garde tout). J'étais vraiment content de pouvoir enfin jouer à cette console devant laquelle j'avais autant bavé, mais c'était quand même moins "intense" que quand je joue aux jeux de Super NES.

Pour résumer, je collectionne désormais tout ce qui touche à la Nintendo NES tant que c'est avec la boite et la notice d'origine (sans y jouer), j'achète tous les jeux de Super NES et GameCube qui me semblent intéressants (juste pour y jouer, sans les collectionner).
Ma console préférée est sans aucun doute la Super Nintendo NES !

Depuis quelques années, j'achète des figurines de l'univers de Nintendo (surtout de Mario&Co.). Je n'en ai pas énormément car c'est vrai que ça ne sert strictement à rien...
Mais cela ne m'empêche pas de collectionner, depuis environ 1 an, tout ce qui touche à un personnage de chez Nintendo en particulier : Wario. Je cherche les jeux avec Wario, les goodies, les figurines, les posters, tout ça quoi !


Voila donc pour une petite analyse de ma collectionnite aiguë :)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet